LES REPAIR CAFÉ : REMÈDES CITOYENS CONTRE L'OBSOLESCENCE PROGRAMÉE

Quels remèdes contre l'obsolescence programmée ? Qui rappelons-le consiste à faire en sorte qu'un objet soit moins optimisé pour que sa durée de vie soit moindre et ainsi pousser le consommateur à le racheter à l'infini. Quoi de mieux pour lutter contre l'obsolescence programmée que réparer ses objets défectueux.

Le concept du Repair Café a pris vie sous l’initiative de Martine Postma, d’origine néerlandaise, ancienne journaliste et militante écologiste. Depuis 2007, elle s'investit dans la durabilité au niveau local. Le 18 octobre 2009, elle organise le tout premier Repair Café à Amsterdam-West. Ce sont des ateliers collaboratifs. Les activités au Repair Café sont effectuées gratuitement par les réparateurs bénévoles. Toutefois, une participation de soutien au fonctionnement du Repair Café (don ou adhésion à l’association Repair Café Paris) est la bienvenue.

En parallèle, la Journée internationale de la réparation a été créée en 2017 pour promouvoir l’importance de la réparation. L’événement a lieu chaque année le troisième samedi d’octobre. La première Journée internationale de la réparation a été organisée le 21 octobre 2017.

Martine Postma a ouvert la voie à la démocratisation de ces Repair Café qui ont ensuite fleuri partout dont en France. Ces Repair Café, construits dans une logique de proximité, ont été créés par des habitants de quartiers pour les habitants de leurs quartiers. Le 2 mars 2010, la Fondation Repair Café a été créée, dont le principal but est d’aider des groupes locaux du monde entier à mettre en place leurs propres Repair Café.

Les Repair cafés se sont développés partout dans le monde notamment en Belgique, en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis. Au total il y a 2314 Repair Café dans le monde, cela correspond à 34710 bénévoles impliqués et plus de 40 000 articles réparés par mois.

Nous nous sommes intéressés au Repair Café Durance Provence, qui a accepté de répondre à certaines de nos interrogations. Des réparations sont organisées 1 samedi par mois de 14h à 17h, à l’Escale, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Qui répare ?

 

Des bénévoles qui ont tous leurs propres connaissances en électronique, informatique, couture, électricité, bricolage etc. La personne qui apporte son objet en panne a la possibilité d'apprendre avec nous à démonter, chercher la panne et réparer son objet. Nous leurs expliquons aussi comment bien entretenir leurs objets (détartrage, nettoyage, entretien courant etc)

 

Avez-vous pu constater ce mouvement de « Repair Café » dans d'autres villes ? Si oui lesquelles ?

Oui il y a d'autres Repair café, nous intervenons sur les communes de Volonne, l'Escale, les Mées et Peipin essentiellement. Un autre Repair café est basé à la Brillanne. Il y a actuellement 2200 Repair café dans le monde et 200 en France.

Quels types d'objets réparez-vous ? (Petits électroménagers, informatique, vélo, couture ...) et autres ? Quand vous êtes dans l’incapacité de réparer un objet, vous le confiez à des partenaires ?

Nous réparons tous types d'objets, beaucoup d'électroménager (aspirateur, robot de cuisine, centrale vapeur, sèche-cheveux, télévision etc), de l'informatique (nettoyage physique et logiciel, formatage et installation de système d'exploitation libre Linux, et de logiciel libre comme Open office), de la couture (ourlets, changement de fermeture éclair etc. Nous n'avons bizarrement pas beaucoup de demandes pour la réparation de vélo. Nous avons aussi des demandes de réparation sur des objets assez insolites comme des hoverboards, trottinettes électriques, machine à coudre, scie circulaire, électroportatif etc. Et lorsque la panne le nécessite nous orientons les participants vers des réparateurs professionnels situés dans notre secteur.

Comment organisez-vous les réparations ? Lorsqu'un objet arrive est-il redistribué à la personne la plus compétente pour le réparer ?

Oui tout à fait, nous optimisons le temps en orientant l'objet en panne vers le bénévole le plus à même de le réparer.

Comment financez-vous les petites pièces à remplacer lorsqu’un objet est cassé (électroménager par exemple)

Nous ne fournissons pas les pièces, seulement nous offrons la "main d'œuvre", nous orientons les participants vers les revendeurs de pièces dans notre secteur ou sur internet, lorsque la pièce en panne est achetée par le participant, il revient vers nous pour le changement ou le fait lui-même grâce à nos conseils.

Avez-vous l'objectif d’organiser plus d’ateliers par semaine ?

Non, une fois par mois est déjà un bel engagement des bénévoles.

Avez-vous disposé d’aides de l'État pour le développement de votre association ? Si oui lesquelles

Non seules les communes sur lesquelles nous intervenons, participent grâce à de petites subventions, une boite à dons est également à disposition des participants.

Comment vous est venu l’idée de créer votre Repair Café ?

Pour notre cas, c'est Provence Alpes Agglomération qui a lancé le projet, et nous sommes passé association loi 1901 par la suite (depuis 5 ans)

 

Notre projet

EnSavoir+

Sur le même thème

Que pensez-vous de notre nouveau site ?

Choix